Le Wild Night Contest

 

Le Wild Night Contest est l’événement incontournable d’ECDC. Troisième plus gros contest BMX pro de France, le Wild Night Contest rassemble chaque année depuis 2009 à la Halle de Glisse de Lille 12 des meilleurs riders européens et internationaux.

 

Les participants s’affrontent devant un public de près d’un millier de personnes, composé aussi bien de connaisseurs que de curieux. Le contest se déroule dans une ambiance chaleureuse, où fair-play et convivialité sont les maîtres-mots.

 

Le Wild Night Contest est également aujourd'hui un tremplin pour les riders amateurs de la région lilloise - les trois dernières éditions ont donné l'opportunité à deux amateurs de se confronter aux pros - et une tribune d'expression pour des artistes et performers urbains. Rap, skate, street art, danse, ... : chaque année, plusieurs animations sont proposées au public au cours de la soirée.

 

Fort de sa notoriété, le WNC a pu s'imposer au fil de ses éditions dans le paysage du BMX à échelle mondiale : il est désormais cité dans le palmarès des riders, au même titre que le FISE Montpellier ou que les tournées Red Bull.

 


Retour sur l'édition 2017 :

La 7ème édition du Wild Night Contest a eu lieu le 25 mars au skatepark de Lille, la Halle de Glisse. 10 riders pro parmi les meilleurs au monde et 2 riders amateurs de la région ont concouru pour un prize money total de 10000€.

 

La soirée a commencé avec un concert du groupe de rap 32GANG. Il a été ponctué de plusieurs autres animations : du beatbox avec le lillois Mystraw et une démo de trottinette park par Alexis Houssin et Hugo Kahoul.

 

Le contest s'est ouvert avec des runs de qualification d’une minute pour sélectionner huit riders qui ont pu participer aux quarts de finale. Ces riders se sont ensuite affrontés dans des battles (1 vs. 1) avec des runs d’une minute. Les quatre riders gagnants de ces battles ont alors chacun réalisé deux runs de 45 secondes pour les départager. Tous les riders ont ensuite pu concourir pour le prix « best trick » dans un jam de 15 minutes.

 

Le russe Andreev Kostya s’est particulièrement fait remarquer cette année avec une première place dans le classement général, mais aussi dans le classement « best trick » avec deux figures gagnantes : un double whip to foot jam whip to bar, et un twix (avec tailwhip barspin) transfer courbe à plan incliné. Jack Clark, gagnant des éditions 2014 et 2015 a comme l’an dernier décroché la deuxième place du classement général. Le tchèque Michael Beran est aussi sorti du lot cette année avec une apparition sur les deux podiums.